×
Accueil Le Pèlerinage Préparation Inscription Autres pèlerinages Contacte-nous

Le pèlerinage

"Entends le rythme de ta route" 12 au 17 août 2019

Pèlerinage-Jeunesse Rimouski propose aux 15-35 ans un parcours de 100 kilomètres sur les routes et les sentiers du Bas-Saint-Laurent. Les pèlerins seront ravis de découvrir mille et une beautés, marchant parfois en forêt, parfois sur le bord du fleuve, parfois encore dans les hauteurs des villages, tout près des champs d'orge et de blé. Parcourir ce coin de pays au rythme lent de la marche, quelle belle façon de prendre du recul face à son quotidien !

➝ Voir l'affiche de l'édition 2019

Je m'inscris
Témoignage de Myriam

"La marche n'étant pas une pratique qui nécessite beaucoup de concentration, l'esprit est libre de voguer comme il le souhaite et petit à petit on se rend compte que le chemin que nous marchons nous amène également au fond de nous-mêmes. Parce qu'on ne s'entend à rien et que rien n'est forcé, on a la chance d'expérimenté une rencontre vraie avec soi, hors de tout conditionnement. On se rencontre au détour, comme lorsqu'apparaît devant nos yeux une chenille, un cheval, une vache, un rayon de soleil, un mot de pèlerin laissé en bordure de la route. On accueille ce qui est là."

Témoignage de Jean-François

"En m'inscrivant au Pèlerinage, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je voulais simplement marcher et tenter de retrouver une sérénité que j'avais l'impression d'avoir perdue. Au premier abord, j'ai été intimidé par la taille du groupe. Je n'ai pas l'habitude de m'ouvrir sur mes expériences personnelles en présence de gens que je connais peu. Mais par le chemin, j'ai fait l'expérience de la rencontre et j'en ai été émerveillé. Rencontre de mon être profond et rencontre des autres que j'ai appris à connaître."

Témoignage de Lucie

"Pèlerinage-Jeunesse Rimouski, c'est un beau mélange de vie de groupe et d'intériorité personnelle. Les deux facettes sont valorisées et encouragées. [...…] Ce fut une expérience inoubliable, extraordinaire, remplie de dépassement et d'espérance. Maintenant, je suis en paix avec moi et mieux avec les autres. [...…] J'ai l'impression d'avoir vécu quelque chose de fort, mais dont je comprendrai le sens plus tard..."



Pourquoi faire l'expérience ?

Vivre ensemble une démarche, personnelle et de groupe, de détachement, de dépassement, de découverte de soi et de recherche de sens par la participation à un pèlerinage-marché.

Une expérience qui permet de vivre des valeurs humaines, spirituelles et chrétiennes telles que la fraternité, la confiance, le lâcher-prise, l'écoute et le respect.

Vivre une expérience concrète et significative qui permet d'entrer en relation avec soi, avec l'autre, avec Dieu ou avec sa spiritualité tout en relevant un défi à sa mesure.

C'est plus qu'une marche, c'est aussi une quête. On cherche des réponses... On se cherche... On cherche le sens de sa vie... On cherche de la confiance en soi, du bonheur... Chaque personne le vit différemment puisque chaque personne a des besoins différents. L'essentiel de la démarche se vit sur la route.

Est-ce que c'est religieux ?

Le pèlerinage est une marche à caractère spirituel. À chaque année, le groupe est composé de pèlerins portant des croyances différentes. Il y a un espace pour nommer Dieu et sa foi librement. Dans l'ouverture et l'accueil, tout le monde se sent bien et respecté.

Les personnes qui organisent le pèlerinage et l'accueil aux différentes étapes sont, pour la plupart, impliquées dans la pastorale, ou du moins ouvertes à cette dimension. Il y a une bénédiction à l'envoi des pèlerins, une célébration soulignant la clôture de l'événement, la visite de certaines églises.

La peur du religieux ne devrait pas être un obstacle. L'important est d'être ouvert et respectueux.

Qui a déjà participé ?

Les participantes et les participants à Pèlerinage-Jeunesse Rimouski ont un point en commun, celui de vivre une démarche pleine de sens et de relever un défi. Cependant, ces pèlerins sont tous bien différents.

Du Bas-Saint-Laurent, de Québec, de l'Estrie, de la Montérégie, de Montréal, de l'Abitibi, du Saguenay et de l'étranger ; Vanuatu, Vietnam, Congo, France, Israël, Roumanie, Corey du Sud, Guatemala, Île-de-la-Réunion, Sénégal.

Entre 15 et 35 ans, ils sont étudiants au secondaire, au cégep, à l'université ou à la formation aux adultes. Ils sont en recherche d'emploi ou jeunes travailleurs dans les domaines des affaires, des services, de l'enseignement, du développement régional, de l'animation pastorale, de l'environnement, du théâtre, de l'agriculture, de l'éducation spécialisée, de la santé et autres.

Ils sont remplis de projets, certains reviennent de mission à l'étranger; d'autres sont sur le point de partir; d'autres encore sont en démarche vocationnelle.

Quel est le chemin parcouru ?

Découvrir les municipalités d'accueil

Départ Rivière-Trois-Pistoles

Rivière-Trois-Pistoles fait partie de la municipalité de Notre-Dame-des-Neiges dans les Basques. Elle est située à 2 kilomètres au nord-ouest de Trois-Pistoles (en voiture), mais à 8 kilomètres, d'église à église, à pied !

À partir de Rivière-Trois-Pistoles, les visiteurs peuvent marcher sur le bord du Fleuve ou dans le Sentier National, jusqu'au pont traversant la rivière du même nom.

notredamedesneiges.qc.ca
Première escale Trois-Pistoles

Trois-Pistoles, une communauté désireuse de perpétuer sa culture, côtoyant une nature prodigue de panoramas enchanteurs. Et ce besoin impérieux de partager cet héritage de rencontrer les autres.
Sa devise : Je croîtrai

ville-trois-pistoles.ca

Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges
Un chapelet d'îles aux noms plusieurs fois issus de l'histoire s'étire devant les falaises, les baies et les grèves formant son littoral. La rivière Trois-Pistoles à l'ouest de la municipalité, avec ses chutes et son ancien barrage, offre des occasions agréables de découvrir une nature généreuse.

notredamedesneiges.qc.ca
Deuxième escale Saint-Simon

L'érection canonique de Saint-Simon de Rimouski, connu à l'origine sous le nom de Saint-Simon de la Baie du HA! HA!, remonte à 1828 et le régime municipal a été instauré en 1855. Cette localité oriente ses activités dans le domaine agricole et forestier.

Plus de 130 chalets en bordure du fleuve forment à Saint-Simon-sur-mer un centre de villégiature achalandé pendant la belle saison. La municipalité compte 427 résidents permanents.
Sa devise : Fidèles toujours

st-simon.qc.ca
Troisième escale Saint-Fabien

La municipalité de Saint-Fabien est située en bordure du fleuve Saint-Laurent, au centre de la région bas-laurentienne. Son relief est caractérisé par une zone côtière montagneuse et morcelée, suivie de grandes étendues vallonnées de terres fertiles.
Sa devise : Fierté et fidélité

La localité de Saint-Fabien possède de nombreux sites récréatifs de plein-air et de villégiature. Mentionnons le parc du Bic, plusieurs érablières, un centre d'équitation, des sentiers de motoneige et de ski de fond, des plages et de nombreux points de vue panoramiques.

Saint-Fabien-sur-Mer longe le fleuve. Ses plages, où le petit poisson nommé capelan vient y rouler en mai, comptent de nombreuses résidences d'été adossées à des falaises hautes de plus de 200 mètres. Ce lieu offre un panorama unique au pays, une ambiance de calme et de plénitude, où il fait bon se reposer et se promener à pied ou à bicyclette.

saint-fabien.ca
Quatrième escale Rimouski (Le Bic)

Nouveau quartier de la ville de Rimouski depuis 2009, le Bic conserve son cachet et sa personnalité unique. La paroisse est née de la terre avec l'exploitation forestière et l'agriculture. Cette dernière occupe encore une place de première importance dans son économie et son développement avec l'élevage du boeuf et du porc, la culture de la pomme de terre et des autres produits maraîchers, sans oublier l'apport de l'industrie agro-alimentaire.

Avec la constitution du Parc National du Bic en 1984, le secteur touristique a connu une expansion considérable, forçant ainsi cette industrie à un développement rapide et gigantesque. Ainsi, si vous décidez de séjourner quelques jours au Bic, vous y trouverez une multitude de services et d'activités pour rendre votre séjour agréable.

lebic.net
Cinquième escale Rimouski (Sacré-Coeur)

L'agglomération de Rimouski, qui compte près de 50 000 habitants, est la région la plus peuplée de l'Est du Québec. Construite sur trois niveaux, elle a la forme d'un amphithéâtre. Son économie repose sur de grandes institutions telles le cégep, l'université, l'hôpital et les services gouvernementaux. La ville est aussi un important centre de recherches océanographiques.
Sa devise : Fidèles à la loi de nos pères

Notre-Dame-du-Sacré-Coeur
Fondée en 1876, la municipalité est annexée à Rimouski en 1967. Limite ouest de la ville juqu'en 2009, Sacré-Coeur est un quartier résidentiel possédant une variété de charmes naturels : plage dans le secteur du Rocher-Blanc, sentier pédestre Bernard-Voyer, club de golf offrant une vue magnifique sur la ville et le fleuve.

ville.rimouski.qc.ca
Arrivée Rimouski (Pointe-au-Père)

Sainte-Anne-de-la-Pointe-au-Père
S'étendant sur 7 kilomètres le long de la rive Sud du fleuve, Pointe-au-Père a des allures maritimes. De 1859 à 1960, on y trouve une des plus importantes stations d'aide à la navigation au Canada, la station de pilotage du Saint-Laurent, qui comprend quelques bâtiments annexes et le phare de Pointe-au-Père (construit en 1909), deuxième plus haut phare du Canada. Le 29 mai 1914, le paquebot Empress of Ireland coule à 11 km au large de Pointe-au-Père, faisant 1012 victimes. Il s'agit du pire naufrage de l'histoire du Canada.

Tout près du phare, le Musée de la mer reconstitue l'histoire de cette tragédie et présente plusieurs artefacts recueillis sur l'épave du paquebot. À partir de l'été 2009, ce même Musée offre aux visiteurs la chance de visiter un sous-marin, l'Onondaga.

Sainte-Anne-de-la-Pointe-au-Père, c'est aussi un lieu de pèlerinage. Dès 1873, Mgr Jean Langevin, constatant la dévotion de la population de marins à sainte Anne, accepte d'y établir un sanctuaire.

dioceserimouski.com

Julie-Hélène nous raconte son histoire...

Lors de la préparation des pèlerins pour la Journée Mondiale de la Jeunesse 2002, Soeur Denise Beaulieu, r.s.r., a donné un témoignage de son pèlerinage à Compostelle. Je trouvais cette démarche riche et significative. La marche quotidienne, dans la simplicité et la persévérance, finit par faire son chemin jusqu'au coeur de la personne. Quelle belle expérience à faire vivre à des jeunes ! Puis, j'ai appris que Jacques Côté portait un désir similaire, lui qui devenait le nouveau pasteur du Sanctuaire de Sainte-Anne-de-la-Pointe-au-Père. Par la suite, huit personnes se sont rassemblées autour de ce projet commun.

L'histoire derrière le pèlerinage

La première édition a eu lieu à l'été 2004, sous le thème : "Pèlerin, écoute tes pas." Dix-huit jeunes ont pris la route pour parcourir les 90 kilomètres du trajet proposé. Les évaluations furent très positives. Le comité organisateur a donc décidé de reconduire le projet annuellement.

De l'été 2006 à l'été 2008, le Pèlerinage-Jeunesse Rimouski s'est vécu en parallèle avec le Pèlerinage de la Vallée. Ce projet similaire s'adressait aux plus de 35 ans. Les points de départ des deux groupes étaient différents mais leur arrivée à Pointe-au-Père était commune. Le Pèlerinage de la Vallée a permis d'universaliser l'expérience des jeunes marcheurs. Ce projet est présentement en pause. Nous espérons qu'il reprendra dans les années futures.

Les cinq premières éditions, de 2004 à 2008, proposaient un parcours de 90 kilomètres, divisé en cinq jours de marche. Le départ s'effectuait de Trois-Pistoles. En 2009, grande nouveauté, pour sa 6e édition, Pèlerinage-Jeunesse Rimouski ajoutait une 6e journée de marche. Le parcours s'allongeait de plus de 25 kilomètres et débutait dans la municipalité de L'Isle-Verte. En 2010, il y eut un temps de repos. Puis, reprise en 2011 avec Pèlerinage-Jeunesse Rimouski PLUS+, une ouverture à l'intergénérationnel. Le pèlerinage débute maintenant à Rivière-Trois-Pistoles et se termine à Pointe-au-Père, 100 kilomètres plus loin.

15e Anniversaire

En 2019, Pèlerinage-Jeunesse Rimouski célèbre ses 15 ans. De 2004 à 2018, 164 pèlerins ont relevé le défi de la route pour découvrir les trésors de leur coeur et de leur vie. Pèlerins et accompagnateurs ont marché ensemble plus de 21 000 kilomètres.

Sur la route, soleil, pluie, brume et chaleur; forêt, montagnes, fleuve et champs de blé; vaches, chevaux, chiens, chats, lamas et moutons; gens accueillants, surprises et rencontres; sentier, route, gravelle et asphalte; voitures, cyclistes et marcheurs; sac à dos trop pesant, pieds endoloris, côtes essoufflantes; bonheur d'être là, de marcher, d'être ensemble avec soi, avec l'autre, avec Dieu...

La tradition continue ! Un pas devant l'autre, pour le grand bonheur de tous !

Les thèmes des années précédentes